Mot de passe oublié ? (fermer)
Votre guide conseil pour tout apprendre & tout savoir sur le chauffage
Nous contacter : contact@forumchauffage.com

Comment utiliser les poêles

Avant d’allumer son poêle il est important de bien suivre les consigne de mise en route fournit par le constructeur.


Le meilleur bois de chauffage est constitué par le bois d'abattage de feuillus courants tels que le chêne, le hêtre, le frêne, … Ce sont des bois denses dont la combustion dure.


Il est important de ne pas brûler des bois résineux ou de récupération, peints ou traités. Evitez d'employer des bois verts. Ceux-ci encrassent vos conduits, dégagent beaucoup de fumées et déposent des imbrûlés dans le conduit qui peuvent créer des feux de cheminée.


Ramonez fréquemment au moins 2 fois par an avec un « hérisson » par exemple.

Lors de l’utilisation de votre poêle, videz le cendrier lorsqu’il est rempli à moitié (s’assurer qu’elles sont bien éteintes).


Ne toucher aucune partie du poêle en fonctionnement sans protection, le poêle peut être chaud même après 4 heures d’extinction du feu.


Important : ne jamais forcer pour mettre des bûches dans le foyer et respecter la taille des bûches.

Si vous avez un plancher de bois ou de la moquette veuillez les protéger avec une plaque de sol.



Faites découvrir l utilisation des poêles à vos amis

Les poêles sont des appareils de chauffage rudimentaires, chauffant directement le lieu où ils se trouvent. Ils sont des systèmes à « combustion enfermée ». iLS sont rudimentaires dans le sens où ils ne comportent pas de circuit caloporteur (circuit de déport thermique). Ce point les distingue des chaudières. Ils propagent leur chaleur directement (par convection et par rayonnement).
La pertinence des poêles est apparue grâce à :

  • La régularité de la puissance ainsi que la possibilité de la faire varier grâce au réglage de la quantité d’air de combustion (comburant).
  • Les économies importantes de combustible par le rendement. Les combustions à foyer ouvert (ex. les cheminées ouvertes) ont beaucoup de pertes par l’excès d’air (80% de l’air est de l’azote qui ne sert à rien dans la combustion).
  • Enfin, l’augmentation des températures de combustion permet de diminuer les imbrûlés des poêles (particules et gaz).

Les savoir-faire anciens des cuissons de céramiques, des sidérurgiques, autant que celles des cuissons de cuisine ont fait émerger ces techniques de poêles.

Tous les combustibles ont débouchés sur des poêles spécifiques : les poêles à bois,à charbon, puis à mazout, les poêles à gaz, les poêles à huile, les poêles au kérosène (pétrole lampant),à granulé de bois (ou pellets),à alcool, etc.