Mot de passe oublié ? (fermer)
Votre guide conseil pour tout apprendre & tout savoir sur le chauffage
Nous contacter : contact@forumchauffage.com

Comment utiliser les chaudières

Il convient d’adapter la température de son logement. En règle générale, il doit faire 18-19°C dans les pièces à vivre, comme le salon, et 16°C dans les chambres. Moins un degré sur le thermostat, c’est une économie d’énergie de 7%.


En cas d’absence vous pouvez diminuer la température du chauffage. A votre retour, il est inutile d’ouvrir les vannes thermostatiques au maximum (la pièce ne chauffera pas plus vite).


Quelques conseils pour empêcher la chaleur de s’échapper. Comme fermer les volets et rideaux la nuit, mais aussi lorsque personnes n’occupe le logement.


Il est aussi important d’avoir un logement bien isolé et de bien entretenir sa chaudière.



Vos questions sur l utilisation des chaudières


Faites découvrir l utilisation des chaudières à vos amis

Au début de l’ère industrielle, le mot chaudière désignait, un foyer et son échangeur dans de grosses installations de cuisine et de chauffage.

Dans son acception moderne, il désigne un appareil (voire une installation industrielle, selon sa puissance) permettant de transférer en continu de l’énergie thermique à un fluide caloporteur (le plus généralement de l’eau). L’énergie thermique transférée (source de chaleur) peut être soit la chaleur dégagée par la combustion (de charbon, de fioul, de gaz, de bois, de déchets, etc.), soit la chaleur contenue dans un autre fluide (chaudières de récupération sur gaz de combustion ou gaz de procédés chimiques, chaudières « nucléaire » recevant la chaleur du circuit primaire, etc.), soit encore d’autres sources de chaleur (chaudières électriques, par exemple). Les chaudières sont aussi bien des systèmes industriels que domestiques.

À l’intérieur des chaudières, le fluide caloporteur peut être soit uniquement chauffé (c’est-à-dire qu’il reste en phase liquide), soit chauffé et vaporisé, soit chauffé, vaporisé puis surchauffé (donc avec passage de phase liquide à phase gazeuse).

Définition scientifique : « Système permettant d’augmenter la température d’un fluide caloporteur afin de déplacer de l’énergie thermique ».

Définition légale: pour les puissances comprises entre 400 kW et 20 MW : (article R 224-20 du code de l’environnement): l’ensemble corps des chaudières et brûleurs s’ils existent, produisant de l’eau chaude, de la vapeur d’eau, de l’eau surchauffée, ou modifiant la température d’un fluide thermique grâce à la chaleur libérée par la combustion ; (Décret no 2009-649 du 9 juin 2009, art. 1er).

« Lorsque plusieurs chaudières sont mises en réseau dans un même local, l’ensemble est considéré comme une seule chaudière, dont la puissance nominale est égale à la somme des puissances nominales des chaudières du réseau et dont la date d’installation est celle de la chaudière la plus ancienne ».