Mot de passe oublié ? (fermer)
Votre guide conseil pour tout apprendre & tout savoir sur le chauffage
Nous contacter : contact@forumchauffage.com

Comprendre les poêles

Il existe différents types de poêle : le poêle à bois, granulés, gaz, pétrole et fioul.


Le poêle à bois redevient un système de chauffage à la mode grâce à son esthétisme, son prix et son respect de l’environnement.


Il coûte moins cher car il est considéré comme de l’énergie propre, et bénéficie donc d’un crédit d’impôt de 22% (nouvelle installation) ou 40 % (remplacement d’un ancien appareil).
Le poêle à granulés se commercialise de plus en plus car il est économique et pratique.


L’achat du poêle bois présente divers avantages :


  • Il est performant : plus de 80% de rendement pour les poêles à granulés.
  • Il est plus économique.
  • Il est agréable car il diffuse l’odeur et le bruit d’un feu ordinaire.
  • Il est esthétique car il existe différentes sortes et dans tous genre.
  • Il est écologique.
  • Il bénéficie d’un crédit d’impôt de 22% ou 36%.

Voici les différents types de poêles bois :


  • En acier / fonte :
    • Un modèle classique.
  • Poêles de masse en fonte et matériaux réfractaires :
    • Ils limitent les déperditions thermiques.
    • Mais ils coûtent un peu plus cher à l'achat car ils sont plus performants.
  • Poêles à granulés :
    • Le bois à brûler est en granulés, l'approvisionnement se fait automatiquement.
    • Le rendement est très bon : peut atteindre 80-85%.

Vos questions sur les poêles :


Faites découvrir les poêles à vos amis

Les poêles sont des appareils de chauffage rudimentaires, chauffant directement le lieu où ils se trouvent. Ils sont des systèmes à « combustion enfermée ». iLS sont rudimentaires dans le sens où ils ne comportent pas de circuit caloporteur (circuit de déport thermique). Ce point les distingue des chaudières. Ils propagent leur chaleur directement (par convection et par rayonnement).
La pertinence des poêles est apparue grâce à :

  • La régularité de la puissance ainsi que la possibilité de la faire varier grâce au réglage de la quantité d’air de combustion (comburant).
  • Les économies importantes de combustible par le rendement. Les combustions à foyer ouvert (ex. les cheminées ouvertes) ont beaucoup de pertes par l’excès d’air (80% de l’air est de l’azote qui ne sert à rien dans la combustion).
  • Enfin, l’augmentation des températures de combustion permet de diminuer les imbrûlés des poêles (particules et gaz).

Les savoir-faire anciens des cuissons de céramiques, des sidérurgiques, autant que celles des cuissons de cuisine ont fait émerger ces techniques de poêles.

Tous les combustibles ont débouchés sur des poêles spécifiques : les poêles à bois,à charbon, puis à mazout, les poêles à gaz, les poêles à huile, les poêles au kérosène (pétrole lampant),à granulé de bois (ou pellets),à alcool, etc.